Pourquoi le pétrole est une énergie fossile ?

Pourquoi le pétrole est une énergie fossile ?

Parmi toutes les ressources naturelles mondiales, le pétrole est celle la plus demandée, mais aussi le plus consommé. Cette situation entraîne de grands enjeux à la fois économiques et politiques, notamment parce que l'or noir est très demandé, mais aussi et surtout parce que c'est une énergie fossile limitée. Mais pourquoi le pétrole est-il une énergie fossile ?

Définition de l'énergie fossile ?

L'énergie fossile est une énergie qui est stockée dans la terre sous forme d'hydrocarbures. Les hydrocarbures proviennent de la sédimentation de matières organiques qui sont enterrées sous la surface du sol depuis 300 millions d'années. Dans le monde, 3 grandes sources d'énergie fossile existent : le pétrole, le gaz naturel et le charbon.

Le pétrole ou l'or noir est une énergie fossile issue de la sédimentation des matières organiques en milieu marin, dont, principalement, les algues ou le plancton. Ces matières organiques se transforment en kérogène sous l'effet des bactéries et sous effet de la forte chaleur. C'est donc pourquoi le pétrole est une énergie fossile. Le gaz naturel vient à peu près du même procédé que pour le pétrole, mais dans un milieu où la température et la pression sont plus élevées.

Le charbon est par ailleurs issu de la sédimentation des matières organiques uniquement végétales dont les arbres et les fougères. Il se situe généralement sur les couches sédimentaires de la terre. Bref, les énergies fossiles désignent les hydrocarbures issus du sous-sol de la terre suite à la fossilisation des matières organiques.

Les énergies fossiles et leurs places au niveau mondial

Pour donner une idée du poids des énergies fossiles dans le monde, ces dernières représentent trois quarts de la consommation mondiale dans le secteur énergétique primaire, dont les transports, l'industrie et l'habitat. Elles comptent également en grande part dans la production de l'électricité, environ deux tiers des ressources utilisées, laissant loin derrière elles les énergies renouvelables. Pour le moment, les énergies fossiles dominent donc la consommation mondiale.

Le charbon par exemple demeure la première source de production de courant du fait de son abondance et de son coût abordable. Les pays les plus peuplés du monde ainsi que les pays émergents, comme la Chine, l'Inde ou l'Afrique du Sud, sont encore très dépendants du charbon. Quant au pétrole et au gaz naturel, ils représentent une grande partie de la consommation mondiale en termes d'énergie.

L'influence des technologies sur l'exploitation des énergies fossiles

Le développement des nouvelles technologies influe grandement sur l'exploitation des énergies fossiles. En effet, les nouvelles techniques permettent de découvrir et surtout d'exploiter de nouveaux gisements. Certaines découvertes vont même jusqu'à réduire les coûts de production.

Les exploitations se font ainsi de plus en plus en eaux profondes. Et sur terre, les techniques de fracturation hydraulique et de forage horizontal ont conduit le développement de l'exploitation des gaz et du pétrole de schiste aux États-Unis.

Le monde de l'énergie fossile évolue et certains groupements indépendants étudient de près cette mutation, surtout son impact sur le monde actuel. C'est le cas notamment du groupe Philia, qui, à travers son entité Philia Energy étudie les problématiques énergétiques. Philia, dont le directeur de développement est Daniel Ndiaye, possède également une autre entité qui étudie les spéculations pétrolières.