Les différents produits dérivés du pétrole utilisés dans notre quotidien

Les différents produits dérivés du pétrole utilisés dans notre quotidien

On imagine difficilement le quotidien de l'homme contemporain sans le pétrole. Dans ses occupations professionnelles comme dans ses activités de loisirs, les dérivés de l'huile de pierre sont omniprésents, parfois même sans qu'il s'en rende compte. C'est notamment le cas quand on dépasse les champs d'application évidents de l'essence, du gazole, du kérosène, des lubrifiants ou du GPL.

Des usages qui dépassent de loin le transport

L'usage la plus communément partagée concernant le pétrole renvoie à l'univers des carburants. Tout le monde sait que le gazole et l'essence de la station-service viennent du raffinage de l'or noir brut. Et que le kérosène auquel carburent les avions est issu du même processus. Certains entendent, ensuite, régulièrement parler de bitume mais n'établissent qu'un lien approximatif avec l'huile de pierre.

Le bitume, lui aussi, a tout à fait sa place parmi les différents produits dérivés du pétrole. Ce matériau est recueilli à partir des huiles résiduelles obtenues après individualisation des fragments légers du pétrole. Le revêtement des routes et autres travaux du génie civil et du bâtiment constituent ses usages dédiés.

Se chauffer et plus encore

L'autre application courante des dérivés du pétrole est le chauffage. Le gaz de pétrole liquéfié ou GPL constitue toujours l'option choisie par de nombreux ménages. S'en suit une kyrielle d'usages familiers à travers des habitudes entretenues par l'industrie pétrochimique. En commençant par toutes les formes d'instruments et contenants plastiques qui peuplent nos journées.

Ceux-ci sont fabriqués à partir des alcènes eux-mêmes obtenus par vapocraquage d'une coupe pétrolière. Le polypropylène, lui, est un exemple d'alcène. Sacs de portage, emballages alimentaires et autres sacs de congélation sont des articles que toutes les familles manipulent régulièrement. Sans oublier les différents appareils électroménagers dont on peut difficilement se passer.

Cosmétiques et hygiène personnelle

Voilà encore un autre domaine très largement investi par les différents produits dérivés du pétrole. Dans la texture d'une crème ou la capacité de rétention hydrique d'une lotion, il y a souvent un peu d'or noir qui se cache. Vaseline, paraffine liquide sont autant de composantes que l'on retrouve régulièrement dans les premières lignes des étiquettes cosmétiques.

Les fibres non tissées des protections féminines et celles qui composent en partie les couches-bébés sont encore des polypropylènes. Qui s'est d'ailleurs penché sur le cas des fameuses couvertures polaires qui adoucissent les soirées hivernales ? Le PET, comme celui des bouteilles, est à la base du caractère isolant de ces textiles synthétiques.

Bien des produits qui nous sont utiles au quotidien proviennent du raffinage de l'or noir. Avant d'atteindre ce niveau de traitement, le pétrole aura été acheminé dans un long circuit de haute technicité. Philia fait partie des acteurs qui investissent ses ressources pour assurer que le produit extrait des gisements parvienne à satisfaire ses différents utilisateurs. Dans cette perspective, Philia est soutenu par des personnels aux compétences variées. A l'instar de son administrateur Ikenna Okoli qui a contribué à sa création.